C'est un forum test, point.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 18/02/2017
Who am i !

Description des lieux {à compléter}

MessageSujet: Description des lieux {à compléter} Dim 5 Mar - 7:56
Territoire de Prism
Hautes terres du Nord Autrefois nommées Terres d’hiver à cause de leur climat, elles changèrent de nom suite à la naissance du Royaume de Prism en 836. Leur altitude de cinq cents mètres leur confère un climat sec d’une température ne dépassant jamais les 15°C. Cette élévation est parfois un désavantage quant au relief irrégulier qu’elle impose par conséquent, mais elle fut auparavant un grand avantage de guerre et est aujourd’hui une fierté de tout individu patriote.
Les espèces animales qui s’y trouvent portent en général une robe épaisse, adéquate pour le climat.
Ces terres connaissent également les plus grandes découvertes scientifiques d’Arkémia. Une petite majorité des alchimistes et chercheurs populaires y ont élu domicile pour se baser sur les anciennes recherches et ainsi poursuivre la route. D’après eux, les hivers de ces terres sont sources d’innombrables mystères - ce sont les hivers les plus froids d’Arkémia, d’une température environnant les -15°C – et sont à l’origine de l’apparition de plusieurs plantes médicinales efficaces pour quelques maladies spécifiques, introuvables autre part et en d’autres périodes, convoitées par les médecins et quelques nomades en difficultés […] ainsi que de quelques petites trouvailles minéralogiques.
Prism
Véihr
Aidjin
Raph
Forêt de l'ouest
Plage du Nord
Forêt clair de l'est
Lac de Maiko
Plage de l'est

Forêt des fleurs Il s’agit de la seconde forêt la plus dense d’Arkémia, mais aussi la plus riche en flore, ce qui lui a valu son nom. La forêt des fleurs est connue pour ses fleurs aux couleurs et grandeurs variées. Plusieurs espèces de plantes aux propriétés uniques y respirent l’air chaud et humide d’une température environnant les 25°C - et pouvant atteindre les 5°C en hiver. Les médecins adorent y envoyer quelques ambitieux leur apporter certaines plantes médicinales aux effets incroyables. Les plantes qui s’y trouvent ne détiennent toutefois pas uniquement des effets bénéfiques ; la forêt regorge tout aussi bien de plantes carnivores, petites comme gigantesques, ou toxiques. De plus, des insectes vénimeux et beaucoup d'arachnides s'y trouvent. S’y aventurer peut alors s’avérer dangereux si l’on ne la connaît pas assez.
C’est ici que vivent les félins tropicaux et autres espèces adaptées. C’est toutefois le seul endroit où des licornes ont été aperçues.
A l’époque de sa nomination, après l’installation de Prism, elle était assez vaste pour former un seul territoire : elle s’étendait de la côte nord jusqu’à l’est de la Vallée du vent sans nulle discontinuité. Malheureusement, un tiers de sa surface a été rayé de la carte à cause de la guerre de 1627 ; l’armée de Suaimhneas avait décidé d’attaquer Prism par l’est en contournant la Vallée du Vent. La bataille a transformé une partie de la forêt en terres brûlées et abîmées que la Déesse a semblé vouloir conserver pour montrer aux générations suivantes les erreurs du passé. Suite à cette guerre, la partie de la forêt qui borde l’est de la Vallée du vent a étrangement perdu toutes les merveilles de sa flore et est enneigée toute l'année.
Maë
Forêt intacte
Belles cascades à Misa
Petit lac
Zone ravagée
Ancienne forêt des fleurs

Territoire de Suaimhneas
Plaines du Sud Cette étendue de plaine est tellement vaste qu’elle a suffi à constituer un bout de territoire. Les ancêtres de l’actuel roi de Suaimhneas ont jugé ces terres parfaites pour y élire domicile, en 1171 : bordée d’un fleuve, l’eau n’y manque jamais et la température environne les 24°C en saisons chaudes et pas moins de 15°C en saisons froides, ce qui a favorisé l’élevage et l’agriculture. On y mange la meilleure viande de tout Arkémia et les champs qui y sont cultivés ont le meilleur rendement de tous bien que leur surface soit la plus petite à quelques hectares près. Les plaines du Sud sont donc privilégiées par les gastronomes et principalement peuplées d’agriculteurs et d’éleveurs.
Les espèces animales qui s’y trouvent sont très variées. On y croise cependant peu d’oiseaux dû au manque d’arbre des alentours.
Les historiens racontent, d’après les livres anciens, que quelques volcans aujourd’hui éteints de la ligne montagneuse bordant le sud de la Plaine sont un facteur de la fertilité des terres environnantes, vers les premières années d’Arkémia. Des géologues mènent toutefois les recherches, sans grands succès. Bien que d’anciennes coulées de lave aient été trouvées, l’altitude extrêmement élevée des montagnes complique leur avancée.
Suaimhneas
Egaros

Terres des pêcheurs Ce territoire est le plus petit et le plus récent de la conquête de Suaimhneas, mais l’un des plus animés d’Arkemia. Des pêcheurs s’amusent à traverser le territoire de long en large en vendant leurs prises, que ce soient dorades, merlans, espadons… Des compétitions de pêche y sont organisées toutes les semaines et les villageois semblent aimer se déplacer afin d’y assister. La température étrangement constante, entre 17°C et 21°C sans l’influence des saisons, a attiré la curiosité de plusieurs scientifiques.
Les espèces animales y sont également très variées et il s’agit du seul endroit où l’on peut trouver des pigeons roses et des pailles en queue.
Après plusieurs interrogations, il s’est avéré que la plupart des familles installées sur ces terres depuis plus de trois siècles vient d’autre part - certaines tiennent des origines des terres neutres et d’autres, des terres du nord – et partagent une passion commune : la pêche. Les raisons sont diverses : volonté de pêcher dans les eaux chaudes, conditions de vie ou de climat… Cependant, les historiens disent qu’une aussi grande vague de pêcheurs ne peut pas être due au hasard. Les recherches se poursuivent jusqu’à aujourd’hui dans le but de trouver une raison commune, probablement liée au contexte de l’époque.
Doran
Felys
La forêt hantée
La plage du sud

Terres neutres
Vallée du vent Des montagnes massives rudement étudiées par les géologues laissent paraître une longue vallée où le vent agit à son bon vouloir ; il peut y paraître calme, mais les rafales sont imprévisibles et causent souvent de grosses pertes. On estime que la rafale la plus violente, qui date de quelques décennies, s’élève à 230km/h […] et le nombre de morts répertoriées jusqu’alors est de 314 personnes.
La vie y est rare, que ce soit faune ou flore. Les chercheurs biologistes y ont toutefois découvert un arbre extrêmement solide capable de résister aux vents et à la fraîcheur de la vallée – 13°C en été, 3°C en hiver.

Terres arides Très peu d’individus ose s’aventurer dans la chaleur suffocante de 45°C de ce désert ou dans le froid mordant de -20°C de ses hivers. Des quelques dizaines de courageux qui y sont partis pour analyser le terrain ne sont revenus que quelques unités sans vivres ni hydratant, dont deux ou trois personnes décédèrent encore dû à une déshydratation grave et à une fatigue prononcée. Les survivants racontent qu’ils sont tout de même parvenus à rencontrer des nomades habitués à ce climat infernal, et l’un d’entre eux leur a parlé d’une étrange forme difficile à distinguer, incrustée dans les montagnes, mais ils n’avaient ni le temps ni le courage de s’y rendre.

Terres sacrées Les terres sacrées portent fièrement leur nom grâce à la présence du temple de la déesse et protègent fermement leur neutralité face aux deux royaumes. En général, tout arkémien sait qu’il est prohibé de déclarer comme siennes lesdites terres de la déesse. Tout arkémien n’y subit donc jamais les tensions entre les deux royaumes et peut traverser les terres sacrées quand bon lui semble.
Le climat y est tempéré, environ 25°C en été et 15°C en hiver, et les animaux et la flore y sont diversifiées. On y aperçoit régulièrement des pégases, en repos dans l’herbe étincelante ou jouant dans le ciel vif.
Temple de la Déesse
Gargo
Hermaen
Koynir
Sar
Forêt sombre
Lac des ancêtres
Forêt de Sar

Île aux dragons L’endroit le plus dangereux d’Arkémia. La température ne descend jamais en-dessous de 45°C et elle comporte deux lacs de lave, un au nord et l’autre au sud, dont les dragons se nourrissent.
Elle est peuplée uniquement de dragons, ailés ou non, aux couleurs et à la taille variantes. Le plus petit dragon observé mesure dix mètres de la tête à la queue et le plus grand fait une trentaine de mètres. Généralement très hostiles et territoriaux, les dragons défendent leur territoire et laissent difficilement tout être étranger échapper à leurs griffes. Ils sont toutefois altruistes et protecteurs entre eux. Personne ne sait pourquoi ils ne s’aventurent jamais hors de l’île.
Tour de l'oubli

Terres du Picolaton Île d’Arkemia située à l’extrême ouest, sur le bras des terres arides auxquelles l’île partage le même climat. Quelques serpents y rampent et sont victimes d’un oiseau carnivore et agressif de dix mètres de haut nommé Picolaton. Les livres racontent que lors des dernières aventures sur cette île, l’oiseau avait dévoré tous les arrivants et réduit le bateau à néant. Les arkémiens sont aujourd’hui heureux du fait que les ailes de cet oiseau sont trop petites pour lui permettre de voler et que le Picolaton craint étrangement l’eau.

Détroit Le détroit est un rassemblement de trois bras de mer autour de deux îles sans nom, aux courants assez puissants pour craindre d’y tomber. L’île la plus petite paraît blanche de loin, mais il s’agit en réalité d’une couche d’excrément des centaines d’oiseaux qui y vivent. La plus grande est l’habitat des pégases, étendue d’herbe où ils aiment se prélasser et se nourrir quand ils ne se baladent pas dans les terres sacrées.
Petite île
Grande île

Tour du Béhémoth C’est l’habitat d’une bête immense et monstrueuse que personne n’a encore osé approcher. La tour est située derrière une ligne de montagnes que la bête ne peut pas franchir et sa morphologie ne lui permet pas de traverser la mer, alors le Béhémoth est comme prisonnier de son territoire. Les hybrides dotés de la capacité de voler ont déjà survolé quelques fois cet endroit en tâchant de garder leur distance. Ils ont pu constater que la bête est souvent de sortie et que, contrairement aux croyances, elle ne réside pas au sommet de la tour, mais vit à l’extérieur.
La présence de cette tour reste toutefois un mystère.

Terres interdites Il y fait tout le temps nuit et froid. La vie semble avoir un jour existé, mais il ne reste plus que des arbres morts et une terre cendrée et sèche. L’interdiction de fouler ces terres remontent à si longtemps que ses raisons ont été oubliées.
Ruines
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un scanneur de malwares en complément : PrevX SCI
» [Annulée] Demande de description des catégories.
» Texte du "Description du site" impossible à modifier
» Problème description forum
» Comment enlever "Modérateur: " dans la description des catégories

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test is mine :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-